Quelques faits à propos des tornades.

10518607_793862873998018_1654857081125026038_o

La tornade sur l’image a été capté par Pierre-Marc Doucet et Jeff Lacroix le 11 Juillet 2009 à Boisbriand au nord de Montréal.

Voici quelques explications sur chaque point énuméré dans l’image ci-dessus.

Point #1: Les tornades ne sont pas uniques à la Tornado Alley aux USA. Certes, le climat est différent au Québec mais orages supercellulaires et les tornades se forment chaque été dans la région. L’Ontario en rapporte en moyenne 12 par été aussi. Les régions qui sont les plus propices au Québec sont surtout la Montérégie, l’Outaouais, les Laurentides et la région du Saguenay/Lac-St-Jean. Ces régions montrent un plus haut ratio de rapport de tornade dans la province mais elles peuvent survenir partout. Plusieurs orages violents surviennent dans des régions ou la couverture radar n’est pas bonne et aussi dans des endroits ou la population est quasiment absente, cela mène à croire qu’il y a en réalité plus de tornade que la moyenne de 6 au Québec, mais il est impossible de le savoir avec certitude. Elles arrivent surtout en après-midi et en soirée au Québec, très rarement la nuit, Aux USA elles peuvent arriver plus fréquemment la nuit puisque le climat permet souvent de meilleurs paramètres atmosphériques dans cette région.

Point #2: L’échelle de Fujita a été créer en 1971 par Tetsuya Théodore Fujita. Elle a été améliorée dans les années 2000 par le National Weather Service américain pour être plus précise quant à la nature de ce que la tornade frappe pour faire des dégâts (Quelle type de bâtiments ? Structure solide ou non ?  Types de sol et ect). Elle est utilisée aux USA depuis 2007 et depuis 2013 au Canada. Avec les dégâts qu’une tornade occasionne, on peut faire une corrélation avec la force de ses vents. Il faut cependant faire attention, une tornade peut être très forte mais passer dans un champ et ne faire aucun dégât. Elle sera classée EF0. La même tornade dans une ville pourrait être classée EF3 par exemple. N’oubliez pas qu’on ne peut jamais juger la force d’une tornade par son apparence.

Point #3: Les tornades suivent généralement le sens de déplacement de l’orage. Elles ne feront pas de bifurcation soudaine à 90 degrés. Elles peuvent cependant bouger un peu de leur trajectoire et courber vers le nord ou le sud. Dans des rares cas elles peuvent revenir sur elle-même ou faire quasiment du surplace, si l’orage se déplace très lentement. Les tornades ont différentes formes et peuvent être plus grosses que l’entonnoir qu’elle montre aussi, une circulation tornadique peut faire 1 kilomètre alors que l’entonnoir semble petit. Il arrive aussi parfois qu’aucun entonnoir ne soit présent mais qu’une tornade soit au sol, on peut alors voir des débris monter et tourner sous la rotation de l’orage.

Point #4: Le meilleur endroit pour vous cacher d’une tornade est toujours sous la terre. Une voiture ne vous offre aucune protection. Les débris peuvent facilement transpercer la carrosserie et les vitres. Un pont crée un effet de tunnel, si une tornade passe tout près, les vents seront accélérés sous celui-ci et les chances que vous soyez entrainé dans la tornade sont plus grandes.

Pierre-Marc Doucet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s