Principe de fonctionnement et couverture des radars.

Couverture

Le radar est un outil très utile, il permet de voir plusieurs choses en météo. Nous l’utilisons beaucoup pour les précipitations et avoir de l’information sur ce qui se passe dans les orages, comme la direction et force des vents en outre.

Il faut cependant savoir que les radars ont leurs limites. Leur fonctionnement est simple, ils émettent des ondes dans toutes les directions et si les ondes lancées rencontrent un obstacle, cela est retourné au radar en écho avec différentes lectures. La distance de ces obstacles joue un rôle important dans la lecture des données. Parce que la terre est ronde les radars ont une certaine portée avant que leurs ondes ne deviennent inutiles, parce qu’elles vont trop hautes dans l’atmosphère. L’inclinaison et l’angle du radar jouent aussi dans la balance.

image1

Un radar offre une excellente couverture (vert sur l’image complètement en haut) dans un rayon d’environ 60-80 kilomètres. Dans ces secteurs, on peut y voir ce que si passe au plus près du sol (1200 mètres d’altitude et moins). Donc si le retour d’écho est fort, il est très probable que des précipitations fortes tombent. Pour les orages, on peut très bien voir si on mésocyclone de bas niveau est présent, donc si la rotation est forte. Cela peut être un bon indicateur de tornade.

Jusqu’à environ 100-120 kilomètres, on parle d’une bonne couverture (jaune sur la carte complètement en haut). Des éléments de la couverture excellente peuvent manquer car le radar voit un peu plus haut dans l’atmosphère (entre 1200 et 1800 mètres d’altitude) mais cela donne toujours une bonne idée de ce qui se passe. Jusqu’à environ 150 kilomètres, on parle d’une couverture correcte (bleu sur l’image complètement en haut). À cette distance on voit plus ce qui se passe plus haut dans l’atmosphère (entre 1800 et 3000 mètres d’altitude). Si on voit de fortes précipitations il est plus possible que cela ne représente pas, du moins pas encore, ce qui se passe au sol. Tout comme pour la rotation pour les orages, on pourra détecter un mésocyclone de moyen niveau, mais on ne peut voir sa profondeur.

Au-delà, on ne verra que ce qui se passe beaucoup plus haut dans l’atmosphère. La plupart des précipitations n’apparaîtrons pas, sauf dans le contexte d’orages où on peut encore les voir car cela monte très haut dans l’atmosphère. Il est cependant difficile de faire une corrélation avec ce qui se passe au sol en raison de la distance et des ondes qui deviennent plus diffuses et donc moins précises.

Vous remarquerez aussi sur la première image du haut, qu’il y a parfois des zones ou la couverture du radar arrête brusquement. Vous pouvez le voir notamment près de St-Hyacinthe et Granby sur la carte. Cela est dû à des blocages d’écho, il peut s’agir d’une montagne, un parc d’éoliennes, un immeuble trop proche du radar. Toutes les zones situées derrière l’axe parallèle au radar et la cause du blocage auront des lectures atténuées à cause de cela.

Il existe aussi la possibilité de voir des faux échos à cause de ces obstacles. Voici un autre exemple tiré du radar de Burlington au Vermont.

Faux échos causés par un parc d’éoliennes

Figure9

Au sud d’Altona, dans l’État de New York, il y a un gros parc éolien. Le radar est encore assez proche pour détecter celui-ci. Il croit donc avoir affaire à des fortes précipitations mais il n’en est rien. Comment faire pour savoir s’il s’agit de faux échos ? Très simple, lorsque vous animer le radar ou que vous voyez que des échos restent toujours au même endroit, il est fort probablement que ce soient des faux échos ! Regarder l’animation qui suit, vous voyez des orages en développement, ils bougent, alors que ce point reste toujours au même endroit avec peu de variation en force.

Figure9

Si le parc éolien était plus loin, le radar ne le détecterait pas car ces ondes passeraient plus haut.

P-M Doucet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s