TOP 10 des tornades québécoises de la décennie.

Nous arrivons bientôt en 2020 ! Cela veut donc dire que l’heure est aux différents bilans. De notre côté nous avons décidé de faire un petit bilan des tornades qui ont touché le Québec durant la décennie. Il s’agit d’un exercice bien personnel. Les choix ont été basés sur quelques critères, tels que l’impact causé par la tornade, son aspect visuel ainsi que la rareté de l’événement. Alors sans plus tarder, commençons le décompte !

 

1: GATINEAU – EF3 – 21 SEPTEMBRE 2018

Personne ne sera surpris ici, la tornade de Dunrobin-Gatineau prend la première place du classement. La tempête aura causé beaucoup de dégâts, plusieurs centaines de maisons ont été touchées lors de son passage. Il y a eu aussi quelques blessés, mais heureusement aucun gravement, ni aucune mort. On peut parler d’un véritable miracle car la tornade a pris naissance dans un centre urbain à l’heure de pointe.

Au total, cette tornade aura été au sol pendant 38 kilomètres. Pour la région, il s’agit d’un événement plutôt rare. Rappelons aussi que des vents de EF3 sont entre 220 et 265 km/h.

42208836_10156385965300781_1124381236471529472_n

Dégâts causée par la tornade.

IMG_3502

Image radar de la supercellule produisant la tornade. Sur l’image du haut, on peut y avoir les précipitations s’enrouler dans le mésocyclone, ce qui crée un écho en crochet. Sur l’image de bas, un couplet de vélocité intense, indiquant fort probablement une tornade au sol est présent.

Dn-DJyaXsAAW9E4

Skew-T de l’atmosphère en place lors de cette journée très conductive pour la formation des tornades. (Réalisé par Pierre-Marc Doucet)

2: HÉBERTVILLE – EF2 – 18 JUIN 2017

Cette journée a aussi une place très spéciale dans l’histoire météo du Québec. Onze tornades ont pris naissance cet après-midi-là. Il s’agit du plus important foyer de tornades à avoir touché la province depuis que les données sont compilées. Hébertville au lac St-Jean n’a pas été épargné. La tornade en question a été spectaculaire de par son apparence, ainsi que pour sa durée avec une possible distance parcourue de 10 kilomètres. Une tornade du type EF2 produit des vents entre 180 et 219 km/h.

Heureusement le tourbillon dévastateur n’est pas passé dans des endroits très habités. Quelques maisons ont cependant vu leurs toitures ainsi que quelques murs arrachés. Un cycliste à eu la peur de sa vie alors qu’il a été légèrement blessé par des arbres tombants sur lui en forêt. La supercellule responsable de la tornade a aussi produit de gros grêlons.

19149256_1120686071409023_4561887881369780780_n

Tornade d’Hébertville, crédit photo: Gaétan Deschênes

IMG_0860

Image radar montrant un couplet de vélocité très intense au moment de la tornade.

3: STE-ANNE-DU-LAC – EF3 – 18 JUIN 2017

Quand on disait que la journée du 18 juin 2017 aura marqué l’histoire météorologique du Québec, en voici une autre preuve. La plus forte des tornades s’étant produite cette journée-là est survenue à Ste-Anne-des-Lacs dans les Hautes Laurentides. Une maison a été complètement détruite et tassé de ses fondations par la tempête. Originalement classée EF2, la tornade a été reclassée EF3 avec l’aide d’une autre analyse de l’université Western de l’Ontario. Il s’agissait donc à ce moment de la première tornade EF3 à toucher le Québec en 23 ans. La dernière était celle d’Aylmer en Outaouais le 4 août 1994.

4: LACHUTE – EF1 – 22 AOÛT 2017

Lachute a été touchée en soirée par une tornade assez importante. Encore une fois plusieurs centaines de maisons, dont une quarantaines touchée plus durement, ont fait les frais de cette tempête. La tornade s’est développé non pas à partir d’une supercellule mais bien d’un système convectif quasi-linéaire. Cela peut arriver parfois surtout à l’extrémité nord de ce complexe où il peut exister une zone de rotation. La tornade a soufflé sur la ville avec des vents entre 135 et 175 km/h. Heureusement, il n’y a eu aucun blessé grave.

image tornade

Capture de la tornade, source TVA Nouvelles.

5- ST-JULIEN – EF2 – 29 AOÛT 2018

Un autre événement important s’est produit dans cette journée alors qu’une tornade EF2 touche terre dans la municipalité de St-Julien dans Chaudière-Appalaches. Une maison a été lourdement endommagé par la tornade ainsi qu’une érablière qui a perdu environ 70% de ses érables. Le plus notable à propos de ce système est surtout que la supercellule en question a parcouru une distance très appréciable pour la région. À partir du moment ou l’orage est devenue une supercellule, cela a duré sur plus de 200 kilomètres de distance. Il est possible que d’autres tornades soient survenues lors de son passage, mais vu la faible densité de population dans les secteurs touchés, nous ne le saurons jamais. Voici quelques images pour montrer le tout.

 

 

Image radar de la supercellule montrant un écho en crochet prononcé (deux images du haut) et un mésocyclone (deux images du bas).

DlzcEiiXgAAxm7P

Image composite radar de la rotation détecté par le radar de Caribou au Maine. Les zones jaunes et rouges correspondent à de la rotation. Cela coïncidait directement avec la supercellule de St-Julien.

Dl4bCfkWwAYBuAc

Trajectoire approximative de la supercellule responsable de la tornade de St-Julien.

6: HUNTINGDON – EF1 – 8 JUIN 2012

Pour celle-ci, le choix s’est arrêté sur l’apparence de la tornade qui était très belle. Nous n’avons vu qu’une seule photo de cette tornade, qui malheureusement n’est pas disponible sur le web. Il faut dire qu’elle n’a pas duré très longtemps. Elle a tout de même eu le temps de ravager une station-service. Pour vous donner une idée, elle ressemblait un peu à celle d’Ottawa qui s’est produite le 2 juin 2019, mais en plus sombre.

7: MONT-LAURIER – EF0 – 31 OCTOBRE 2012

Une tornade le jour de l’Halloween au Québec ? Eh bien oui, c’est arrivé ! Un fort système dépressionnaire était sur la province ce jour-là. Un secteur un peu plus chaud et humide avec un bon cisaillement des vents était sur place en Outaouais et dans le sud du Québec. Il n’en fallait pas plus pour que dame nature nous sorte un lapin de son chapeau. Heureusement elle n’a pas causé beaucoup de dégâts, contrairement à celle du 4 août 2009 dans la même ville. Ce type d’événement tard en saison est très rare au Québec, bien que ce ne soit pas la tornade la plus tardive à nous avoir touchés. En novembre 1997, Lac-Etchemin était frappé par une tornade. Le 16 novembre 1989, une EF2 touchait aussi la municipalité de St-Hilaire en Montérégie.

f79bf1bc-71d4-4d5e-84b7-75940e466800_ORIGINAL

Image de la tornade, crédit photo: Philippe Pilon

8: LAC-AUX-SABLES – EF1 – 30 JUILLET 2019

Cette tornade a dévasté un terrain de camping où plusieurs gens ont eu toute une frousse. Heureusement que des blessures mineures sont rapportées. Personne ne veut être dans une roulotte ou une tente lorsqu’une tornade arrive ! Il s’agit d’une des seules tornades rapportées au Québec cet été avec celle de St-Roch-de-l’Achigan et de Lac-des-Écorces. La tornade était cependant assez impressionnante visuellement comme en témoigne cette photo d’un résident.

IMG_5551

Crédit photo: Réal Darveau

9: ST-FABIEN-DE-PANET – EF2 – 9 JUILLET 2014

Les tornades de nuit sont plutôt rares, même aux États-Unis. C’est ce qui s’est passé dans cette petite ville de Chaudière-Appalaches durant la nuit du 8 au 9 juillet 2014. Un tel événement de nuit au Québec, de surcroît une tornade EF2, est extrêmement rare. Il s’agit probablement même du seul événement nocturne de ce genre à être répertorié ici. La tornade aura causé des dommages surtout à la forêt. Nous tenions à l’inclure dans ce top 10 surtout à cause de sa nature unique.

10: ST-LAZARE – EF0 – 17 JUILLET 2010

Complétons ce top 10 par une tornade qui a touché terre à l’ouest de Montréal en 2010. La tornade en tant que telle n’est pas spectaculaire mais la structure orageuse elle, est vraiment jolie. Supercellule classique comme on peut en voir dans les plaines américaines. La tornade aura causé quelques dommages à St-Lazare. Voici un lien où vous pourrez voir une vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=7MDKaKXqq94

MENTIONS HONORABLES:

St-Benoit-de-Mirabel – EF1 – 25 Mai 2012

Lac-Verne – EF2 – 20 Juin 2016

Val-des-bois – EF1 – 21 Septembre 2018

Ottawa/Orléans – EF1 – 2 Juin 2019 (Celle-ci n’a pas été incluse car elle n’a pas touché directement le Québec, bien qu’elle y était visible.)

St-Roch-de-l’Achigan – EF1 – 11 Juillet 2019

*** BONUS ***

Cela n’à jamais été confirmé comme tornade, mais ces nuages en entonnoir capté par Mélissa Rouleau près de St-Casimir le 28 Juin 2017 étaient de toute beauté. Phénomène très rare à voir ici au Québec.

 

Voilà qui complète cet article ! Vous avez des commentaires ou questions ? N’hésiter pas !

– PIERRE-MARC DOUCET

2 réflexions sur “TOP 10 des tornades québécoises de la décennie.

Répondre à xtremchasequebec Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s